Questions fréquemment posées

1. Questions sur la candidature
2. Questions sur la préparation
3. Questions sur l‘insertion
4. Questions sur les prestations financières
5. Questions sur le retour





1. Questions sur la candidature

Quels sont les prérequis pour une insertion de longue durée?

  • Âge entre 25 et 60 ans
  • Formation professionnelle ou universitaire achevée
  • Au moins deux ans d’expérience professionnelle qualifiée
  • Bonnes connaissances de la langue du pays d’insertion (espagnol ou anglais)
  • Lien durable avec la Suisse ou l'Allemagne (cercle social actif), afin de contribuer au travail de sensibilisation et d’information de COMUNDO
  • Motivation à réaliser un engagement de longue durée (3 ans) en disposant de ressources adaptées au contexte local
  • Avoir suivi les formations de préparation à l’insertion demandées par COMUNDO
  • Couples : minimum 2 ans de vie commune
  • Bonne santé physique et psychique

Quelles qualités supplémentaires sont-elles nécessaires?

  • Adaptabilité, haut seuil de tolérance face à la frustration, capacités d’improvisation et créativité
  • Intérêt marqué pour le travail de coopération solidaire et les questions socio-politiques et volonté de contribuer au dialogue Nord-Sud.
  • Des connaissances de base en gestion de projet, développement organisationnel et formation d’adultes constituent un avantage
  • Désir de connaître et d’entrer dans une relation respectueuse de dialogue et d’échange avec des cultures et des religions / spiritualités différentes

Quel est le déroulement du processus de candidature (Suisse romande*)?

  1. Premier contact en participant à une soirée d’information www.comundo.org/info ou en prenant rendez-vous avec la/le chargé-e du recrutement régional-e (obligatoire)
  2. CV check (optionnel)
  3. Dépôt d’un dossier de candidature (en lien avec un poste ouvert ou non) Formulaire de candidature (obligatoire)
  4. Entretien sur le dossier de candidature (optionnel)
  5. Participation à un « assessment individuel » (obligatoire)
  6. Entretien final de recrutement (obligatoire)
  7. Recherche d’un projet où les besoins de l’organisation partenaire et le profil du/de la candidat-e concordent. Une fois que les 3 parties ont confirmé leur désir de collaborer (COMUNDO, organisation partenaire et candidat-e) un contrat est conclu.

 
*Le profil de compétences et les critères sur lesquels s’appuie le processus de candidature sont identiques dans les 3 régions linguistiques. Toutefois, des différences existent au niveau du déroulement et des modalités du processus.
 

Quels sont les profils professionnels recherchés?

Selon notre expérience, les profils les plus fréquemment recherchés sont les suivants :
  • Travail social et santé
  • Education et formation / formation professionnelle
  • Agronomie et environnement
  • Promotion de la paix et droits humains
  • Communication
 
 

Où postuler?

COMUNDO est présente dans les 3 régions linguistiques de Suisse ainsi qu’en Allemagne. Les critères qui nous orientent dans la sélection des candidat-e-s sont identiques dans les 3 régions de Suisse (pour l’Allemagne, il existe des spécificités). Toutefois, des différences existent au niveau des étapes et des modalités du processus de candidature. Inscrivez-vous à une soirée d’information ou prenez contact avec les personnes chargées du recrutement dans l’un des bureaux régional, selon votre lieu de résidence et/ou vos connaissances linguistiques (les processus de candidature se déroulent dans la langue de la région).

Quel est le niveau requis en matière de connaissance de la langue au moment de l’insertion?

Au début d’une insertion, vous devez avoir de bonnes connaissances de la langue du pays. Celles-ci sont indispensables à votre intégration et à la réalisation d’un travail de qualité durable, basé sur la relation et l’échange avec les partenaires et les populations avec lesquelles vous collaborez. Le niveau B2 (selon les normes internationales, voir le cadre de référence européen) est requis au minimum en anglais ou en espagnol.

L’appartenance religieuse est-elle une condition d‘engagement?

Non. Les orientations religieuses et spirituelles sont de l’ordre de la sphère privée. Toutefois, nous attendons des candidat-e-s une ouverture et une disposition à connaître et à entrer dans une relation respectueuse de dialogue et d’échange avec des personnes qui peuvent avoir des croyances et des pratiques différentes. Cette attitude est indispensable pour une collaboration fructueuse.

Entre le moment du dépôt de la candidature et le début de l’insertion, combien de temps s’écoule-t-il?

L’assessment est organisé 2 à 3 fois par année, sous réserve du nombre de participant-e-s. Les modules de formation sont organisés sur une année, au rythme d’un par mois environ. La semaine finale de préparation au départ est organisée 2 fois par année. De ce fait, en règle générale il s’écoule au minimum une année entre le premier contact et l’affectation à un projet.
 

Des couples et des familles peuvent aussi postuler?

Oui, Plus de la moitié de nos coopér-acteurs/trices sont des familles avec enfants (la plupart en âge préscolaire).



2. Questions sur la préparation

Combien de temps dure la préparation?

La préparation au départ comprend d’une part des modules de formation résidentiels d’une durée de 2-3 jours (fins de semaine), organisés par notre association partenaire ISANGO. Ces modules sont répartis sur une année. D’autre part, tous les coopér-acteurs/trices de COMUNDO (3 régions linguistiques) qui sont sur le point de partir participent à une semaine commune de cours au départ, organisée 2 fois par année (juin et novembre) à Lucerne. Des mesures complémentaires de formation individuelles sont décidées en fonction des besoins. Il est donc nécessaire de compter suffisamment de temps pour la préparation, qui en règle générale dure au minimum une année (ce temps peut varier selon les profils et les besoins).
 

En quoi consiste concrètement la préparation?

La préparation dispensée en partenariat avec ISANGO (certifiée Eduqua) a pour objectif général de « renforcer vos compétences pour travailler pour la solidarité internationale, la coopération au développement, le développement local, le renforcement des capacités ici ou ailleurs dans le sens d’une démarche éthique d’accompagnement des processus de changement ». Les formations d’ISANGO se donnent sous forme d’ateliers résidentiels (2-3 jours), usant de méthodologies participatives et d’éducation populaire. Elles sont appuyées par des apports théoriques et souvent illustrée par des témoignages/anecdotes de partenaires et/ou de volontaires actuellement ou anciennement sur le terrain. Même si cela est fortement recommandé, il n’est pas obligatoire de suivre tous les modules proposés par ISANGO. Lors du processus de recrutement et en fonction de votre profil, nous nous mettrons d’accord sur les formations à suivre. Ceci fera l’objet d’une convention.
Lorsque vous serez sur le point de partir, vous rejoindrez les autres coopér-acteurs/trices de COMUNDO pour une semaine commune de cours à Lucerne, dont le but est de vous familiariser avec notre organisation : d’une part vous connaîtrez sa structure, ses ressources, ses collaborateurs/trices et d’autre part vous vous approprierez les procédures, instruments et méthodes de travail que vous serez amené-e-s à utiliser au cours de votre insertion.
 

Y a-t-il une préparation individuelle?

Nous vous conseillons en matière de préparation individuelle, que nous pouvons soutenir financièrement à hauteur maximale de 1‘500.- CHF par personne adulte.

Quand et avec qui un contrat est-il établi?

Le contrat de travail est un contrat bilatéral conclu entre l’employeur (COMUNDO) et l’employé-e (coopér-acteur/trice). Il est signé avant votre participation au cours en vue du départ (semaine commune COMUNDO à Lucerne). C’est la personne chargé-e du programme de votre pays d’insertion qui établit le contrat. A votre arrivée sur place, ce contrat est complété d’une convention tripartite entre COMUNDO, l’organisation partenaire et vous-même.

Dans le cas d’un couple, quelles sont les formes contractuelles possibles?

Il existe 2 formes possibles de contrat:
Si chacune des personnes est engagée dans un projet du programme COMUNDO au titre de coopér-acteur/trice, COMUNDO établit un contrat avec chaque personne. Dans le cas de familles avec enfants, le pourcentage de travail total pour le couple est de 150% minimum (la répartition se décide avec la coordination locale, d’accord avec les organisations partenaires).
Si l’une des 2 personnes ne souhaite pas s’engager comme coopér-acteur/trice ou ne peut pas le faire, par exemple en raison de son profil, un contrat commun est établi, dans lequel figurent les 2 noms et signatures. La personne qui n’est pas engagée dans un projet figure dans le contrat à titre d’accompagnant-e. La personne engagée dans un projet travaille à un taux de 100%.
 



3. Questions sur l‘insertion
 

Comment est organisée l’introduction au pays et à l’organisation partenaire/projet?

Lorsqu’il/elle arrive dans son pays d’insertion, le/la coopér-acteur/trice est pris-e en charge par la coordination locale de COMUNDO, qui sera sa personne de référence tout au long de son mandat. Celle-ci lui transmet alors des informations pratiques liées au contexte, à la vie de tous les jours, aux aspects administratifs et de visa, à la sécurité et au programme de COMUNDO. Elle l’introduit également au projet en lui donnant des informations sur son histoire et la situation actuelle et fait les présentations avec l’organisation partenaire. La coordination accompagne également le/la coopér-acteur dans sa recherche de logement, dans le cas où cet aspect n’a pas été réglé avant, avec la collaboration de l’organisation partenaire.
 

De quel accompagnement bénéficient les coopér-acteurs/trices durant leur insertion?

Dans chaque pays, COMUNDO compte avec une coordination locale. En tant que représentante de COMUNDO, la coordination entretient les contacts avec les organisations partenaires et accompagne les coopér-acteurs/trices dans leur projet. En qualité de personne de contact et supérieure hiérarchique directe des coopér-acteurs/trices, elle a la responsabilité de les diriger.
 

Quelle est la durée du contrat?

La durée minimale d’insertion est de 3 ans. Les contrats peuvent être prolongés au maximum jusqu’à 9 ans d’insertion.
 

Quelles sont les attentes en matière de travail de sensibilisation?

Les coopér-acteurs/trices sont d’important-e-s ambassadeurs/drices. Ils et elles peuvent communiquer de manière authentique et crédible sur leur travail et les buts poursuivis par COMUNDO ainsi que sur des thèmes Nord-Sud. C’est pourquoi COMUNDO attend de ses coopér-acteurs/trices qu’ils et elles collaborent à son travail d’information et de sensibilisation en Suisse, dans la mesure de leurs possibilités. Les lettres circulaires que les coopér-acteurs/trices rédigent régulièrement (3 à 4 fois par an) sont un important moyen de communication et les groupes de soutien jouent un rôle central en matière de sensibilisation.
 

Qu’est-ce que le groupe de soutien?

Le groupe de soutien est constitué par le/la coopér-acteur/trice avant son départ. Il regroupe environ 50 personnes, qui proviennent généralement de l’entourage privé et professionnel du / de la coopér-acteur/trice. Son rôle est triple : d’une part, il apporte un soutien moral au coopér-acteur/trice avant, durant et au retour de l’insertion ; d’autre part, il relaie les informations du projet et sensibilise le public suisse, épaulant COMUNDO dans ce travail de dialogue Nord - Sud; enfin, il collabore au travail de collecte de fonds de COMUNDO. Les membres du groupe de soutien sont sensibilisé-e-s au travail et aux buts de COMUNDO et apportent leur contribution pour plus de justice sociale dans le monde.
 

Qu’est-ce qu’un voyage de mi-contrat?

Vers le milieu de son mandat, chaque coopér-acteur/trice est encouragé-e à réaliser un voyage en Suisse (voyage de mi-contrat), qui contribue au travail de sensibilisation de COMUNDO. Au cours de ce voyage d’une durée maximale de 4 semaines, avec l’appui de son groupe de soutien et de COMUNDO le / la coopér-actrice organise des activités (min. 4), dans un but de sensibilisation et de récolte de fonds.
 

Qu’est-ce qu’une lettre circulaire?

La rédaction de lettres circulaires (Newsletter) est un élément fixe des insertions, dans un but d’information et de sensibilisation. Leur fonction est triple : d’une part, elles donnent un aperçu du travail et de l’engagement des coopér-acteurs/trices ; d’autre part, elles servent de relais entre le Nord et le Sud ; enfin, elles sont un outil de communication institutionnel. Par année, les coopér-acteurs/trices rédigent et diffusent 3 à 4 lettres circulaires, qui sont également publiées sur notre site Internet, en plus d’être envoyées par courrier postal aux membres du groupe de soutien.
 

Quelles sont les attentes en matière de contribution à la recherche de fonds?

Les coopér-acteurs/trices n’ont pas de mandat spécifique en matière de recherche de fonds. Par la diffusion de lettres circulaires et par leur contribution au travail de sensibilisation ils et elles soutiennent toutefois activement notre équipe de recherche de fonds. Les coopér-acteurs/trices sont d’accord de mettre à disposition de notre équipe professionnelle en matière de recherche de fonds leur travail de projet et de collaborer avec elle, dans le but d’acquérir des dons qui permettent de financer l’insertion.
 

Quels sont les processus et les outils en matière de management de la qualité et de durabilité ?

Le suivi et l’évaluation de notre travail est central afin de garantir la qualité et la durabilité des projets que nous accompagnons. Cela est réalisé à travers l’élaboration d’un rapport qui articule les différents niveaux du programme: programme COMUNDO dans son ensemble (au Nord et au Sud), travail au Sud (secteur international), programmes pays et projets. Au niveau de notre programme global, la coopération suisse (DDC, principal bailleur de fonds) examine annuellement les effets de notre travail ainsi que la correcte utilisation des fonds. Au niveau des pays d’insertion, la gestion de la qualité des programmes et des projets est réalisée conjointement par la coordination locale et le/la chargée de programme en Suisse.
 

Que faut-il prendre en compte dans le cas d’une interruption de mandat?

Un contrat peut être résilié par un accord mutuel entre les 2 parties. Dans le cas d’une interruption, COMUNDO se réserve le droit d’exiger le remboursement des frais de préparation et de voyage.
 

Quelles sont les conditions de travail durant l’insertion?

En règle générale, les coopér-acteurs/trices travaillent à un taux de 100%. Les horaires de travail sont régis par les besoins et pratiques des organisations partenaires. Jusqu’à l’âge de 55 ans, les coopér-acteurs/trices ont droit à 5 semaines de vacances. Dès l’âge de 55 ans révolus, le droit aux vacances augmente à 6 semaines.
 

Est-ce que je peux conserver un compte bancaire en Suisse?

Sans domicile fixe en Suisse, des difficultés peuvent survenir quant à la possession d’un compte bancaire suisse. Il est conseillé de prendre rapidement des informations auprès des établissements bancaires, qui proposent souvent des solutions individuelles.
 

Est-il recommandé d’avoir un compte bancaire à l‘étranger?

Dans certains pays, il peut faire sens d’ouvrir un compte sur place pour le trafic des paiements, en monnaie locale ou internationale selon les situations. Ceci ne remplace pas un compte suisse, mais est une option pratique dans le but de faciliter les paiements locaux. Les coopér-acteurs/trices peuvent se renseigner à ce propos directement dans le pays d’insertion.
 

Qu’en est-il de la sécurité sur place?

COMUNDO dispose d’un concept de « protection et sécurité à l’extérieur », dont les coopér-acteurs/trices sont informé-e-s lors du cours commun au départ, à Lucerne. Celui-ci contient des directives générales ainsi qu’un scénario en cas d’évènements difficiles (par exemple en cas de décès, de menaces, de viol, etc.). Sur place, chaque coopér-acteur/trice établit un plan local de sécurité, qui décrit les spécificités du contexte et les comportements à adopter en conséquence. Les coordinations locales sont responsables de leur application sur place.
 



4. Questions sur les prestations financières
 

Quelles prestations sont prises en charge par COMUNDO durant la préparation?

  • Coûts des cours de préparation organisés en partenariat avec ISANGO et semaine de cours commune en vue du départ organisée par COMUNDO à Lucerne, frais de pension complète inclus. Les modules suivis chez ISANGO sont remboursés suite à la signature d’un contrat.
  • Le billet d’aller et de retour, ainsi que tous frais directs de voyage de/vers le lieu d’engagement.
  • Coûts d’établissement du visa
  • Coûts des vaccins obligatoires et des examens médicaux à hauteur de CHF 500.-/personne au maximum.
  • Participation unique à la pharmacie de voyage à hauteur de CHF 100.-/ adulte
  • Coûts directs de formation individuelle dans un but de préparation à hauteur de CHF 1'500.-/adulte au maximum

Quelles prestations sont prises en charge par COMUNDO durant l’insertion ?

Lorsqu‘aucun montant n’est précisé, il s’agit d’un forfait annuel ou mensuel par personne.
  • Indemnité de vie locale (voir question de la rémunération)
  • Contribution unique aux frais d’installation
  • Assurance obligatoire des soins (La Mal) avec couverture accident
  • Assurance responsabilité civile privée (sans couverture contre le vol)
  • Assurances sociales: AVS/AI/APG/AC/AFC
  • Prévoyance professionnelle (LPP)
  • Cotisation REGA
  • Indemnité de réinsertion, versée à la fin du mandat: CHF 500.- par mois /adulte et CHF 100.- par mois /enfant.
  • Participation aux frais de formation continue directement en lien avec l’activité du projet à hauteur de CHF 480.- /an
  • Allocations familiales prévues par la loi, adaptées au pouvoir d’achat, à hauteur de CHF 82.- /enfant jusqu’à l’âge de 16 ans.
  • Participation aux frais de scolarisation des enfants, par enfant et par an: jusqu’à CHF 1‘500.- (préscolaire), jusqu’à CHF 2‘000.- (jusqu’à la 6e année scolaire), jusqu’à CHF 3‘000.- (à partir de la 7e année scolaire).
  • Participation aux coûts d’ordinateurs portables à hauteur de CHF 250.- par année d’engagement

A combien s’élèvent les indemnités durant l‘insertion?

Le „salaire“ mensuel (indemnité de vie) est établi en fonction de la situation au niveau local. Il varie donc en fonction des pays et des régions et permet aux coopér-acteurs/trices d’adopter un mode de vie en adéquation avec le contexte d’insertion. Chaque année le montant des indemnités locales est réévalué et si nécessaire adapté. Les frais liés au logement (location et charges) sont compris dans ce montant. L’indemnité de vie est augmentée de 60% pour le/la partenaire partageant le ménage, de 20% par enfant âgé entre 0 et 6 ans et de 40% par enfant âgé entre 7 et 18 ans.
 

Est-ce que je reçois une contribution pour un véhicule ou des trajets liés au projet?

L’acquisition et l’utilisation d’un véhicule privé est de la responsabilité des coopér-acteurs/trices et COMUNDO ne verse aucune contribution.
Les frais de transport dans le cadre des activités liées au projet sont à la charge de l’organisation partenaire. Celle-ci met à disposition du / de la coopéracteur/trice tous les moyens nécessaires à la réalisation de ses tâches, y-compris un véhicule si cela s’avère nécessaire.
 

Comment suis-je assuré-e en matière de maladie et d’accident?

COMUNDO finance et gère l’assurance obligatoire des soins (LaMal) avec couverture accident et hôpital semi-privé (toute la Suisse, libre choix du médecin, couverture au niveau mondial, Hotline 24H).

Qu’est-ce qui doit être pris en compte en cas d’accident ou de maladie prolongée?

Tous les coopér-acteurs/trices sont assuré-e-s en matière de maladie, d’accident et de responsabilité civile. En cas d’accident et de maladie prolongée, les conditions de l’assureur s’appliquent.

Quelles prestations d’assurances sociales sont prises en charge?

COMUNDO prend en charge les primes des assurances AVS/AI/APG/AC/AFC, selon les exigences de la coopération suisse (DDC) en matière de cotisation minimale.
Quelles contributions sont payées en matière de prévoyance professionnelle (2e pilier, caisse de pension)?
Tous les coopér-acteurs/trices sont soumis-e-s à la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP). Le salaire annuel soumis à cotisation AVS d’un-e coopér-acteur/trice étant notablement plus bas qu’un salaire annuel en Suisse, les contributions à la caisse de prévoyance sont en conséquence plus basses. Avec l’augmentation de l’âge, la différence en matière de capital d’épargne s’accentue.
 



5. Questions sur le retour

Quelles mesures d’accompagnement sont prévues au retour?

Lors du retour, les coopér-acteurs/trices passent par un processus de réadaptation et réintégration à la vie en Suisse. Le contexte a peut-être changé et/ou vous le percevez différemment. Nous vous offrons un soutien sous forme d’entretiens et de possibilités de témoigner, de partager et d’échanger sur votre expérience :
  • Entretiens conclusifs avec la coordination et l’organisation partenaire sur place puis avec le/la chargé-e de programme en Suisse.
  • Présentation du projet et bilan du travail réalisé en matière de sensibilisation avec le bureau régional de COMUNDO
  • Cours de 3 jours organisé par COMUNDO à Lucerne pour les rentrant-e-s (pour l’instant en allemand)
  • Opportunités de participer au travail d’information et de sensibilisation de COMUNDO (par des présentations, des articles, des témoignages, etc.)
  • Participation au recrutement et à la préparation des futur-e-s coopér-acteurs/trices (par des présentations, des témoignages, des contacts, etc.)
  • Participation à des activités organisées par les bureaux régionaux / associations membres de COMUNDO.
  • Implication dans les formations de préparation organisées par ISANGO

Quelles sont les chances des coopér-acteurs/trices de trouver un emploi dans le domaine de la coopération internationale?

Le marché du travail dans le domaine de la coopération internationale offre des possibilités limitées. Les personnes qui ont une expérience comme coopér-acteur/trice ont généralement de bonnes chances dans des domaines proches comme celui de l’asile et des réfugié-e-s, les œuvres d’entraide, les organisations en matière de droits humains, le travail social, etc. La fondation CINFO www.cinfo.ch offre soutien et information sur les possibilités de travail dans la coopération internationale.

Comment valoriser mon insertion?

Un engagement avec COMUNDO ne signifie pas seulement vivre une expérience marquante. Par cet engagement comme coopér-acteur/trice, vous développez et renforcez vos compétences personnelles et professionnelles (techniques, méthodologiques, sociales, en matière de communication et d’interculturalité, etc.). Peut-être cela vous ouvre-t-il de nouvelles perspectives professionnelles. De plus, suite à une insertion de longue durée vous maîtrisez l’espagnol ou l’anglais.